Informations concernant le bois

La combustion des différents types de bois

Lorsqu'on brûle du bois, il faut respecter certaines choses pour éviter que des susbtances nocives ne soient libérées dans l'atmosphère ou que la chaudière ne soit endommagée.

  • Bois forestier en morceaux, y compris l'écorce, comme les bûches, branchages et pives, ainsi que les dosses et les délignures issues des scieries ou les briquettes de bois et les pellets sans liant.
  • Bois forestier autre qu'en morceaux, comme les plaquettes, l'écorce et la sciure issue des scieries.

L'installation adaptée: la chaudière à bois
Dans les poêles et les chaudières alimentés manuellement d'une puissance inférieure à 40 kW et dans les cheminées, seul le bois en morceaux à l'état naturel est autorisé

Cendres
Les cendres peuvent être utilisées en quantité limitée comme engrais complémentaire. Le mieux, c'est d'éliminer les cendres avec les ordures ménagères ou dans une décharge appropriée après accord des autorités cantonales compétentes.

Combustion illégale
Quiconque brûle un mélanges de bois à l’état naturel et d’autres substances – résidus de bois, bois usagé, déchets etc. – agit non seulement en violation de la loi, mais endommage aussi le poêle ou la chaudière et génère d'importantes et graves émissions polluantes.

Le bois à l’état naturel est le seul combustible autorisé dans les chaudières, les poêles et les cheminées.

  • Résidus issus des entreprises de transformation du bois, comme les menuiseries, les charpenteries et les fabriques de meubles: chutes de panneaux d’aggloméré, copeaux de rabotage et poussières de ponçage.
  • Attention: Les mélanges de résidus de bois avec du bois usagé, du bois imprégné sous pression ou contenant un composé organique halogéné, comme le bois recouvert de PVC, ne sont pas considérés comme des résidus de bois.

L’installation adaptée: la chaudière industrielle pour résidus de bois
Les résidus issus d’entreprises de transformation du bois doivent être brûlés dans des chaudières à bois de 40 kW et plus. Pour les résidus de bois, les valeurs limites d’émission sont plus sévères que celles pour le bois à l’état naturel (monoxyde de carbone).

Cendres
Les cendres provenant des chaudières alimentées par des résidus de bois doivent être éliminées dans une décharge appropriée après accord des autorités cantonales compétentes.

Combustion illégale
Il est interdit de brûler des résidus de bois en plein air, ils ne doivent pas non plus servir de combustible dans les poêles d’appartement, les poêles en faïence, les chaudières au bois et les cheminées! Les panneaux dérivés du bois tels que le contreplaqué et les panneaux agglomérés, en particulier, génèrent des émissions excessives et interdites de monoxyde de carbone et d’hydrocarbures dans les chauffages à faible puissance.

Les résidus de bois doivent être brûlés dans des chaudières industrielles soumises à des contrôles obligatoires et les cendres déposées dans une décharge contrôlée.

Des divergences contonales peuvent exister en ce qui concerne les chaudières industrielles pour l'élimination des résidus de bois.

  • Résidus de bois de chantier, comme les panneaux de coffrage, les planches d'échafaudage, le bois équarri, les étais
  • Les éléments de construction et le bois issu de la démolition, de la transformation et de la rénovation de bâtiments, comme les poutres, les planchers, le lambris, les plafonds, les escaliers, les fenêtres, les portes et autres agencements
  • Les meubles en bois, comme les tables, les armoires, les chaises
  • Les emballages en bois, commes les caisses, les cages, les cagettes, les palettes

L'installation adaptée: la chaudière à bois usagé
Le bois usagé ne doit être brûlé que dans des chaudières à bois usagé autorisées ou dans les usines d’incinération des ordures ménagères (UIOM).

Cendres
Les cendres des chaudières alimentées au bois usagé doivent être éliminées dans une décharge appropriée après accord des autorités cantonales compétentes. Les résidus et les cendres volantes provenant des filtres à particules fines sont des déchets spéciaux et doivent être traités et éliminés comme tels.

Combustion illégale
Il est interdit de brûler le bois usagé et les mélanges de bois usagé avec d’autres bois dans les chaudières à bois naturel, dans les chaudières industrielles ou en plein air.

Le bois usagé doit être brûlé dans une chaudière conçue pour ce type de bois ou une UIOM.

  • Les chauffages au bois doivent être utilisés conformément aux prescriptions du fabriquant. C'est la manière la plus simple d'éviter les émissions supplémentaires.
  • Lors de l'achat d'un chauffage au bois, il faut absolument être attentif au label de qualité d'Energie-bois Suisse.

Utilisation des cendres comme engrais
Avant toute utilisation agricole des cendres de bois, leur teneur en éléments nutritifs et en métaux lourds doit être analysée.

Conséquences de la combustion illégale
La combustion de résidus de bois, de bois usagé et de déchets de bois à problème en-dehors des installations de combustion adaptées génère d'importantes émissions de monoxyde de carbone, d'hydrocarbures, d'oxydes d'azote, d'acide chlorhydrique, de dioxines, de furanes, de formaldéhyde, de métaux lourds et autres polluants.

Combustible pour les petits chauffages au bois, cheminées, etc.
Conformément à la loi, les petits chauffages au bois ne doivent être alimentés qu'avec du bois à l’état naturel tel que les bûches provenant de la forêt, les branchages, les pives ainsi que les découpes issues de scieries. Le bois usagé non pollué, ça n'existe pas.
Des investigations détaillées montrent que les poutres, les lattes, les palettes et autres caisses peuvent être polluées sans qu'un traitement ou qu'un enduit ne soit visible à l’oeil nu.