Pourquoi nous recommandons l’utilisation d’un accumulateur de chaleur pour une chaudière à pellets de moins de 70 kW?

7 avantages d'une chaudière à pellets avec accumulateur de chaleur

[Translate to Französisch:] Pelletheizung mit Pufferspeicher
  • Une combustion optimale

    La chaudière chauffe de manière régulière jusqu’à ce que l’accumulateur de chaleur soit chargé. La gestion de l’accumulateur se fait à l’aide de trois sondes. Lorsque la sonde intermédiaire a atteint la température voulue, la chaudière passe en charge partielle et repasse à pleine puissance si nécessaire. L’accumulateur de chaleur assume ainsi pleinement son rôle et permet d’équilibrer le rendement de la chaudière, la garantie d’une combustion optimale. Sans accumulateur de chaleur, la chaudière doit sans cesse corriger vers le haut ou vers le bas, voire s’éteindre et se rallumer afin de parvenir à la température voulue. La combustion est alors impactée.

  • Moins d'émissions
    Sur les chaudières au bois, les émissions s’avèrent un peu plus importantes au cours des phases de démarrage et de fin de combustion que pendant la combustion normale. Les chaudières avec accumulateur de chaleur ont une durée de combustion plus longue, et subissent donc moins d’arrêts et de redémarrages. Sans accumulateur de chaleur, la chaudière s’arrête et redémarre bien plus souvent.
  • Moins de nettoyage nécessaire
    Comme la chaudière peut charger l’accumulateur de chaleur par le biais d’un rendement efficace et constant, la combustion se fait toujours dans une plage optimale. Il en résulte une accumulation minimale de cendres.
  • Une chaudière de dimension réduite
    Bien dimensionné, l’accumulateur de chaleur peut couvrir les puissances de crête. Cela permet d’utiliser une chaudière plus petite.
  • Le bon rendement à tout moment
    Lorsque, plus tard, le bâtiment est soumis à une rénovation (fenêtres, façade, toit), la chaudière s’avère soudain surdimensionnée; sans accumulateur de chaleur, elle est devenue trop grande. Elle fonctionne par cycles, avec de nombreux arrêts et redémarrages, ce qui s’avère néfaste pour la chaudière, mais aussi pour la combustion. L’ajout d’un accumulateur de chaleur permet un rééquilibrage optimal.
  • La combinaison d’un chauffe-eau et d’un accumulateur de chaleur nécessite peu d’espace
    L’ajout d’un accumulateur de chaleur avec chauffeeau intégré permet de faire d’une pierre deux coups, puisque l’ensemble nécessite à peine plus d’espace qu’un chauffe-eau seul.
  • Un accumulateur mixte pour une chaudière à pellets combinée à un système solaire
    Lors de l’installation d’un accumulateur de chaleur avec chauffe-eau intégré, ce dernier peut être couplé à un système solaire. Cela permet d’économiser des
    pellets, et en été, le chauffage n’a pas besoin de se mettre en route. Lorsque l’accumulateur de chaleur bénéficie encore de la chaleur du soleil, celle-ci est utilisée pour chauffer le bâtiment.