À quoi faut-il veiller lors du stockage des pellets?

Comme tout combustible, les pellets nécessitent de respecter certaines règles de sécurité.

Les pellets peuvent libérer du monoxyde de carbone (CO) et des composés organiques volatiles (COV). Incolore, inodore et non irritant, le CO s’avère pourtant toxique. Les COV peuvent occasionner des odeurs gênantes. Une bonne aération des silos à pellets s’avère donc importante pour éviter tout risque ou gêne olfactive.

Il faut respecter deux éléments essentiels:

  • une séparation hermétique entre le local de stockage et l’espace de vie,
  • une aération du local de stockage par une ouverture directe vers l’extérieur.

L’aération la plus simple d’un local de stockage passe par des clapets de ventilation sur les bouches d’insufflation et d’aspiration (d’ailleurs indispensables pour le remplissage des pellets) et concerne les silos d’une capacité maximale de 40 t ou 60 m3.
Un silo en tissu respirant ne nécessite pas de clapet d’aération. En revanche, la pièce dans laquelle il se situe doit être suffisamment aérée (fenêtre, tuyau ou carottage vers l’extérieur).

D’une manière générale, l’accès aux locaux de stockage des pellets est réservé aux personnes instruites en conséquence.

Avant d’y entrer, le local de stockage doit être aéré pendant au moins 15 minutes. Lorsque les pellets sont stockés dans un silo en tissu près de la chaudière et dans une chaufferie aérée, le local, aéré pour la chaudière, est accessible sans attente.

Remplissage
Avant le remplissage du silo à pellets et tout travail effectué sur le silo, la chaudière doit être éteinte.

Protection contre l’incendie
Toujours respecter les prescriptions actuelles de protection incendie lors de la planification d’un silo à pellets. Le local de stockage doit résister au feu (EI 60). Le silo lui-même peut contenir 10 tonnes de pellets; pour des quantités plus importantes, il doit être équipé d’une porte. La taille de la porte dépend alors de la quantité de pellets stockée.
Une ouverture vers l’extérieur est nécessaire pour de très grosses quantités (plus de 50 m3).

D’une manière générale, les directives relatives à la protection incendie sont les mêmes pour les pellets et le bois déchiqueté. Une chaufferie avec une chaudière à bûches permet de stocker 10 m3 de bûches à une distance d’1 m de la chaudière.

Lien vers les prescriptions de protection incendie